Quel est le secret d’un sommeil réparateur ?

Si le manque de sommeil gouverne vos nuits, il peut vraiment perturber vos journées et causer un vieillissement prématuré. Alors, comment rendre votre sommeil plus réparateur?

Profiter d’un sommeil réparateur, c’est un défi pour certaines personnes. Vous vous retrouvez peut-être à vous agiter et à vous retourner, car des pensées anxieuses perturbent votre sommeil.

En Suisse, 1 adulte sur 3 dort moins que le temps de sommeil nécessaire.

Le manque de sommeil a un effet négatif à long terme sur la santé. Il en résulte des difficultés de concentration, des pertes de mémoire, des sautes d’humeur et des atteintes à nos fonctions cognitives.

Hors, profiter d’une vie en meilleure santé et retarder autant que possible la dégénérescence sénile, c’est le souhait de chacun. Il n’y a pas qu’en prenant de l’âge que notre organisme vieillit. Le stress oxydant et le manque de sommeil entrainent un excès de radicaux libres qui eux-mêmes entrainent un vieillissement prématuré.

Les conséquences d’un manque de sommeil réparateur

Un manque de sommeil affaiblit nos défenses immunitaires et peut provoquer un risque accru d’AVC, d’obésité, de diabète et de crise cardiaque. Il a aussi une influence négative sur la qualité de la peau et il aggrave les signes du vieillissement.

Mal dormir accroît le risque de diabète, de surpoids et d’obésité. La prise de poids peut donc être liée au manque de sommeil.

Aussi, un manque de sommeil réparateur peut mener au surmenage voire à la dépression. Moins dormir fatigue, aussi bien physiquement que psychologiquement, et impacte ainsi le moral : il est alors plus difficile de penser de manière positive.

Les avantages d’un sommeil réparateur

Un processus important accompagne le vieillissement, celui de l’affaiblissement, de la perte des forces vitales.  Bien reposé, le corps se renforce. En effet, le sommeil nous permet de récupérer aussi bien mentalement que physiquement. De plus, notre système immunitaire profite de notre temps de sommeil pour se recharger.

Aussi, un sommeil réparateur permet de mettre au repos son corps et donc son système cardiovasculaire. Sans une bonne nuit de sommeil, le coeur et les artères sont constamment sollicités. Les maladies cardiaques ont alors plus de chances d’apparaître chez les personnes ne dormant pas assez.

Consolider sa mémoire est un des bienfaits du sommeil. Notre cerveau profite de ce temps pour organiser et stocker de nouvelles connaissances acquises au cours de la journée.

Comment retrouver un sommeil réparateur?

Un bon sommeil réparateur vous donnera un confort de vie nettement supérieur au quotidien. Il renforcera vos défenses immunitaires et vous évitera à coup sûr toutes les graves conséquences citées plus haut.

Bonne nouvelle, on peut retrouver un sommeil réparateur avec des bonnes habitudes et des moyens simples et naturels.

1. Comprendre et respecter son horloge interne

Notre corps possède une horloge interne qui nous permet de savoir quand il est temps d’aller au lit et dormir, et quand nous devons rester éveillés. Ce rythme circadien est déterminant pour permettre à votre cerveau de savoir quand il est temps de dormir et de rester éveillé.

Les rythmes circadiens sont des changements physiques, mentaux et comportementaux qui suivent un cycle de 24 heures. Il s’agit de processus naturels qui répondent principalement à la lumière et à l’obscurité et affectent la plupart des êtres vivants, y compris les animaux, les plantes et les microbes.

Pour remettre votre rythme circadien à l’heure, il faut donc s’exposer à une lumière vive ou au soleil chaque jour. Cela vous aidera non seulement à dormir la nuit, mais vous donnera aussi plus d’énergie tout au long de la journée.

2. Réduire son temps d’écran et son exposition à la lumière bleue

Télévision, smartphones, tablettes …. il peut être vraiment difficile d’ignorer toutes les notifications et messages que nous recevons par dizaines (ou centaines) tous les jours. En effet, regarder son téléphone stimule le cerveau pour que nous soyons plus actifs et éveillés. De ce fait, juste une notification rapide peut engager votre cerveau et retarder le sommeil.

Si vous êtes sujet-te à des insomnies alimentées par l’anxiété, faire défiler les gros titres et les médias sociaux avant de vous coucher (ou pire, pendant que vous êtes au lit), ne favorisera pas des habitudes de sommeil saines.

De plus, la lumière bleue qu’émet votre smartphone n’est pas seulement mauvaise pour les yeux, mais aussi pour votre cerveau. En effet, il existe une corrélation entre la suppression des niveaux de mélatonine et l’exposition à la lumière bleue. La mélatonine est l’hormone qui contrôle le cycle veille-sommeil. Lorsque votre organisme en manque, vous pouvez souffrir d’insomnie, de fatigue pendant la journée et d’irritabilité.

La lumière bleue de votre téléphone est une couleur artificielle qui imite la lumière du jour. C’est une bonne chose pendant la journée, car vous vous sentez plus alerte, mais c’est tout le contraire de ce dont vous avez besoin le soir, lorsque vous vous apprêtez à vous coucher. L’exposition à la lumière bleue peut affecter votre horloge biologique interne et perturber votre rythme circadien. Ce rythme s’accorde à la lumière et à l’obscurité. C’est pourquoi vous vous sentez plus fatigué le soir lorsque le soleil commence à se coucher et plus énergique le matin lorsqu’il fait jour.

Idéalement, il faut essayer de se fixer un couvre-feu une à deux heures avant d’aller vous coucher et d’éteindre vos appareils électroniques pour vous détendre pour la nuit.

3. Adopter des aliments riches en antioxydants

L’alimentation joue un rôle essentiel dans la qualité du sommeil. L’alimentation est directement liée à la sérotonine, une hormone clé qui, avec les vitamines B6 et B12 et l’acide folique, contribue à un sommeil réparateur.

Il est recommandé de manger des aliments qui calment le corps, augmentent les niveaux de sérotonine et vous préparent à un sommeil réparateur. De la même manière, la lutte contre les radicaux libres commence par une bonne alimentation. 5 portions de fruits et légumes par jour, c’est bien. 10, c’est encore mieux !

Les mieux dotés sont le pruneau, le raisin sec, la mûre et la myrtille et l’ail, le chou frisé, la fraise.  Optez pour le poisson, les fruits de mer, les épices et limitez la viande rouge (1x/semaine maximum).

4. Pratiquer le yoga, faire du sport

Le stress psychologique est un grand pourvoyeur d’oxydation. Pour combattre l’anxiété, le yoga compte parmi les meilleurs remèdes. Il aide à se concentrer sur le temps présent et à harmoniser le corps et le mental. Un remède idéal au surmenage.

L’exercice physique régulier présente de nombreux avantages: il peut diminuer de maladies comme le cancer et le diabète, contribue à une meilleure forme physique et à une meilleure qualité de vie.

Le sport améliore également le sommeil de nombreuses personnes. Plus précisément, l’exercice modéré à vigoureux peut améliorer la qualité du sommeil chez les adultes en réduisant le temps nécessaire pour s’endormir et en diminuant le nombre de fois où ils restent éveillés au lit pendant la nuit. En outre, l’activité physique peut contribuer à atténuer la somnolence pendant la journée et, pour certaines personnes, réduire la nécessité de prendre des somnifères.

5. Retrouver le sommeil

Bien sûr, il existe quantités de formules chimiques pour retrouver le sommeil. Ces produits sont souvent efficaces mais ils peuvent provoquer une accoutumance et commandent à votre cerveau un sommeil à marche forcée. Tout cela n’est absolument pas bénéfique. Privilégiez plutôt les formules naturelles, à base de plantes reconnues pour leurs propriétés favorisant un bon sommeil.

  • L’aubépine : cette plante peut aider en cas de palpitations, d’anxiété, d’insomnie et de troubles légers du sommeil.
  • Le houblon : ses vertus sont reconnues en cas d’insomnie, de tension nerveuse, de migraine et suite à un repas trop riche.
  • La passiflore : est reconnue en cas de nervosité et d’émotivité liée au stress.
  • La fleur d’oranger : est connue pour faciliter l’endormissement et calmer les angoisses.
  • La valériane : est utilisée en cas d’agitation nerveuse, d’anxiété et de troubles du sommeil. Grâce à ses propriétés calmantes.

En conclusion

Un manque de sommeil réparateur n’est pas une fatalité. Grâce à quelques conseils de bon sens, une bonne alimentation et hygiène de vie, une supplémentation naturelle antioxydante (à base de spiruline, extraits de pépins par exemple…), il est possible de retrouver un sommeil de qualité, et donc d’améliorer sa qualité de vie et de combattre le vieillissement de l’organisme.

Nous avons bien reçu votre inscription à la newsletter.


Merci !

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. Plus d’informations.