Comment prévenir naturellement l’insuffisance veineuse?

Une insuffisance veineuse se manifeste lorsque vos veines ont du mal à renvoyer le sang de vos membres vers le cœur. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’insuffisance veineuse, mais il existe des moyens simples de réduire les risques de développer cette affection.

Vos artères transportent le sang de votre cœur vers le reste de votre corps. Les veines ramènent le sang vers le cœur, et les valvules situées dans les veines empêchent le sang de refluer.

Lorsque vos veines ont des difficultés à renvoyer le sang de vos membres vers le cœur, on parle d’insuffisance veineuse. Dans ce cas, le sang ne retourne pas correctement vers le cœur, ce qui entraîne une accumulation de sang dans les veines des jambes.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’insuffisance veineuse, bien qu’elle soit le plus souvent causée par des caillots sanguins (thrombose veineuse profonde) et des varices.

Même si vous avez des antécédents familiaux d’insuffisance veineuse, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour réduire vos risques de développer cette affection.

Des mesures simples pour réduire les risques de développer une insuffisance veineuse

Rester actif, bouger, marcher

Demeurer actif est le meilleur moyen de demeurer en santé et d’éviter plusieurs problèmes de santé comme les douleurs liées à une mauvaise circulation sanguine.

Afin de favoriser une bonne circulation sanguine dans l’organisme, il est recommandé de pratiquer régulièrement de l’activité physique (marche, vélo, yoga ou natation par exemple).

Moins ambitieux mais tout aussi efficace, choisir les escaliers plutôt que l’ascenseur ou seulement étirer les jambes toutes les heures. chacun de ces petits gestes favorisent la circulation du sang.

Dans tous les cas, toutes les deux heures, essayez de marcher au moins 15 pas sans vous arrêter. C’est le minimum pour activer la pompe veineuse au niveau des jambes et relancer la circulation sanguine.

La marche, le vélo, le jogging et l'élévation des mollets debout sont de bons moyens de prévenir les complications veineuses. Tous ces types d'exercices améliorent la circulation, aident à la gestion du poids, à un meilleur maintien des veines et à une meilleure santé veineuse, et maintiennent vos os et vos muscles en bonne santé. Un mode de vie actif peut vous permettre d'améliorer votre circulation sanguine.
La marche, le vélo, le jogging et l’élévation des mollets debout sont de bons moyens de prévenir les complications veineuses. Tous ces types d’exercices améliorent la circulation, aident à la gestion du poids, à un meilleur maintien des veines et à une meilleure santé veineuse, et maintiennent vos os et vos muscles en bonne santé. Un mode de vie actif peut vous permettre d’améliorer votre circulation sanguine.
Eviter de croiser les jambes

Nous le faisons tous ! Et pourtant, croiser les jambes peut avoir des répercussions sur la bonne circulation du sang dans le corps. En effet, en créant une pression dans les jambes, cette position bloque le retour veineux.

Surélever les jambes

Surélevez régulièrement les jambes: la position idéale consiste à surélever légèrement vos jambes au-dessus des hanches lorsque vous êtes en position assise, à l’aide d’un repose-pieds par exemple.

Dans le lit, un coussin au niveau des pieds peut être ajouté afin de réduire les effets de la gravité.

Porter des bas de contention

Vous pouvez envisager le port de bas de contention durant la journée. Par son élasticité, un vêtement de compression aide à maintenir le membre comprimé. Cela favorise alors une meilleure fluidité de la circulation sanguine.

Bien s’hydrater

Une bonne hydratation favorise une meilleure circulation sanguine. Il est conseillé de boire autour de deux litres d’eau par jour avec un intervalle à ajuster selon l’état de santé, le niveau d’activité, l’âge et l’environnement.

Porter des chaussures adéquates

La circulation sanguine est souvent ralentie par des chaussures inadaptées. Choisissez  des chaussures confortables, qui ne compriment pas le pied, la cheville ou le mollet.

Au quotidien, évitez de porter des talons hauts qui augmentent la pression sur les jambes et empêchent la circulation du sang de se faire correctement. A l’inverse, les chaussures trop plates sont également à proscrire.

Eviter les vêtements trop serrés

Les vêtement serrés sont mauvais pour la circulation du sang. La compression qu’ils engendrent freine le retour veineux et favorise ainsi la stagnation du sang. Si vous aimez les vêtements serrés, privilégiez les matières avec un peu d’élasthane.

Eviter la chaleur

En été comme en hiver, c’est le même combat. Evitez les expositions prolongées au soleil, le chauffage au sol ou les bains trop chauds.

En effet, ces sources de chaleurs participent au dilatement des veines et accentuent la mauvaise circulation du sang.

En avion

Durant un voyage en avion, évitez de croiser les jambes, levez-vous régulièrement et marchez dans le couloir. Buvez aussi beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation. Enfin, portez des vêtements amples et des bas de contention.

Passer les jambes sous l’eau froide

Le froid est un allié précieux pour relancer la circulation sanguine. Pour profiter de ses bienfaits au quotidien, terminez votre douche avec un peu d’eau fraîche. Avec un peu d’entrainement, vous y arriverez !

Commencez par les pieds puis remontez doucement vers le haut des cuisses. C’est encore mieux avec un jet de douche puissant, pour reproduire l’effet d’un massage sur les jambes.

Se masser les jambes

Offrez-vous une petite séance de massage le matin après la douche ou le soir avant de vous coucher. Cela permet de relancer efficacement la circulation.

Pour faciliter l’exercice et en améliorer les bénéfices, n’hésitez pas à utiliser un gel rafraichissant comme le Flexinol Gel.

Adaptez votre alimentation

Selon un dicton courant, « on est ce que l’on mange « . Une alimentation saine peut donc certainement contribuer à prévenir le développement de maladies veineuses.

Comme toujours, il faut limiter les aliments gras, sucrés et salés. L’obésité est l’une des principales causes des maladies veineuses. En mangeant des aliments non gras et en faisant régulièrement de l’exercice, on peut maintenir un poids sain. Les aliments salés entraînent une plus grande rétention d’eau, ce qui exerce une pression excessive sur les varices. Réduire la consommation de sodium peut vous aider à résoudre ce problème. Vous pouvez facilement éviter les excès de sel en vérifiant les valeurs nutritionnelles de tout aliment emballé.

Des plantes aromatiques peuvent être indiquées pour soulager les troubles circulatoires comme les varices et les jambes lourdes : romarin, basilic, coriandre, curcuma, gingembre, moutarde, muscade, piment, etc.
Des plantes aromatiques peuvent être indiquées pour soulager les troubles circulatoires comme les varices et les jambes lourdes : romarin, basilic, coriandre, curcuma, gingembre, moutarde, muscade, piment, etc.

Des plantes aromatiques peuvent être indiquées pour soulager les troubles circulatoires comme les varices et les jambes lourdes : romarin, basilic, coriandre, curcuma, gingembre, moutarde, muscade, piment, etc.

Les traitements de la mauvaise circulation

Quand les signes apparaissent, plusieurs mesures ou traitement peuvent réduire voire faire disparaitre les symptômes de l’insuffisance veineuse:

  • La contention veineuse, sous forme de bas ou de bandes élastiques enroulant le membre, favorise le retour veineux et soulage la lourdeur de jambes et réduit les oedèmes.
  • Traitement pharmacologique : d’efficacité modeste, les « veino-toniques » peuvent être d’un apport ponctuel, en complément à la contention.
  • Sclérothérapie : elle peut être indiquée dans l’insuffisance veineuse superficielle quand les plus gros troncs (veines saphènes) ne sont pas sévèrement atteints. Elles sont le plus souvent proposées à visée esthétique.
  • Traitement chirurgical : il a pour objectif de retirer les segments de veines superficielles malades.

Le fabuleux pouvoir des plantes pour lutter contre la mauvaise circulation

Certaines plantes sont particulièrement bénéfiques pour lutter contre les problèmes de mauvaise circulation sanguine. La vigne rouge est la plus indiquée pour la tonicité des veines et des capillaires sanguins.

Composée d’actifs naturels sélectionnés, cette solution santé aide à diminuer la sensation de jambes lourdes et à retrouver un véritable confort circulatoire.

Les feuilles qui rougissent en automne sont très riches en flavonoïdes naturels. Ce sont elles qui aident efficacement à prévenir les troubles circulatoires (enflements) et les varices.

Grâce à la vigne rouge, vous retrouverez rapidement cette légèreté des jambes nécessaire pour marcher en toute décontraction !

Plusieurs études scientifiques s’accordent à dire que la vigne rouge est un tonique très efficace contre les jambes lourdes, les hémorroïdes et les fragilités capillaires.

Les antioxydants naturels contenus dans la vigne rouge lui confèrent son excellente réputation et lui permettent de favoriser la bonne santé des parois veineuses.
Les antioxydants naturels contenus dans la vigne rouge lui confèrent son excellente réputation et lui permettent de favoriser la bonne santé des parois veineuses.

La vigne rouge aide à :

  • Renforcer la parois des capillaires sanguins (action anti-varices) et dynamise la bonne santé des veines.
  • Drainer et détoxifier le sang. Elle contribue à réduire l’aspect peau d’orange en agissant sur la cellulite.
  • Prévenir une mauvaise circulation sanguine, pour conserver des jambes légères.

Quand prendre la vigne rouge ?

Une complémentation en vigne rouge peut être indiquée en cas de :

  • Jambes fatiguée, lourdes ou gonflées,
  • Troubles circulatoires de la ménopause,
  • Blessures ou suites d’interventions chirurgicales,
  • Marche, travail debout,
  • Fourmillements, station debout pénible, impatiences, veines apparentes, varices, hémorroïdes.

Parmi les alternatives naturelles, on peut aussi citer:

  • L’hamamélis pour la vasoconstriction, diminution de la perméabilité capillaire et augmentation de la résistance des vaisseaux,
  • Le petit houx pour la tonicité des veines,
  • Le ginkgo biloba pour les problèmes veineux en association avec des problèmes artériels,
  • Le marronnier d’Inde, qui soulage la douleur et la lourdeur dans les jambes.

Vous le constatez, l’insuffisance veineuse est un phénomène désagréable. Mais elle peut avoir des conséquences bien plus dramatiques encore. En suivant quelques conseils simples, il est déjà possible de limiter ses effets.

Comme nous l’avons vu ici, la mauvaise circulation n’est pas une fatalité. Des solutions naturelles comme la prise de compléments à base de vigne rouge sont particulièrement indiqués. Elles permettront dans la majorité des cas d’éviter des traitement plus lourds ou invasifs.

Quoiqu’il en soit, l’avis de votre médecin reste comme à l’habitude indispensable pour adopter la solution la plus adaptée à vos besoins.

Complément alimentaire Vigne Rouge

A lire aussi sur le même sujet:

Nous avons bien reçu votre inscription à la newsletter.


Merci !

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. Plus d’informations.